Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Romain le Togolais

Sommet de Lomé sur la sécurité maritime : Jean-Pierre Fabre n’a pas de temps à y perdre.

Sommet de Lomé sur la sécurité maritime : Jean-Pierre Fabre n’a pas de temps à y perdre.

Le Chef de file de l’opposition togolaise n’a pas de temps à perdre au sommet international de Lomé sur la sécurité maritime. Et ça, il l’a dit haut et fort à qui veut l’entendre. Il n’a rien à cirer de nos histoires.

Lui, ce qui l’intéresse c’est l’essentiel, c’est-à-dire marcher dans les rues, se rendre à la plage et recevoir l’onction des sirènes qui feront de lui notre prochain président. Que nos Ports fassent l’objet d’attaques de la part des pirates, ou que nos eaux poissonneuses soient vidées par des bateaux de pèche venant de la Chine, ou d’ailleurs, ce n’est pas ça son problème.

Que nos côtes maritimes servent à tous les trafics d’armes et de produits de contrebande ou qu’elles soient détruites par l’érosion, il n’en a cure.

Et il se fout royalement de savoir quelles opportunités l’océan et les mers peuvent offrir aux jeunes togolais ! Il veut, lui, aller à l’essentiel, c’est-à-dire capter le pouvoir et gouverner les togolais !

Ça c’est notre chef de file de l’opposition qui l’affirme. Vendredi passé par exemple, il n’est pas passé par quatre chemins pour dire sur les ondes de la Radio TAXI FM qu’il n’a pas de temps à perdre avec tout ce que le gouvernement organise dans le cadre du sommet sur la sécurité maritime, que cela arrange ou non la population !

Sacré Fabre !

Quel tort avons-nous causé au bon Dieu pour mériter une telle personne à la tête de notre opposition ?

Que nos potentialités économiques maritimes soient peu exploitées ou non, ce ne sont pas ses soucis, que les commerçantes du grand marché qu’il rackette éprouvent des difficultés pour acheminer leur marchandises de Dubaï à Lomé, ce n’est pas son problème. L’essentiel pour lui, c’est de « manger le pouvoir » !

JeanPi, comme on l’appelle affectueusement, ne cessera de nous surprendre et ce de façon négative à chaque fois qu’on l’attend le moins.

Il veut arriver au pouvoir, ça c’est bien et c’est une ambition noble et légitime mais comment y parvenir s’il doit toujours ignorer ce que le Gouvernement fait ? Ambitionne-t-il le pouvoir juste pour le pouvoir ou veut-il le pouvoir pour accomplir le désir du peuple ?

Si vraiment Fabre veut faire la volonté du peuple une fois au pouvoir, il faut qu’il commence au moins à montrer un autre visage.

Sinon actuellement, on a l’impression d’être en face d’un homme qui ne sait pas là où il va, un homme qui mélange tout et finit par refermer les portes de la présidence sur lui-même.

Depuis cinq ans, le voilà avec une seule et unique stratégie qui malheureusement ne donne pas de résultat. Pourquoi continuer dans le même sens ? Même ailleurs, on a vu les pires ennemis, les pires adversaires politiques s’asseoir et discuter lorsque l’intérêt de la Nation est en jeu, lorsqu’il est question du bien de la population.

La conférence sur la sécurité maritime n’est pas rien ! Les chefs d’Etats qui quitteront leur pays pour venir ne sont pas quand mêmes n’importe qui ! Et Fabre a tort en affirmant qu’il n’a pas le temps à perdre sur ces choses-là ! Il ne dépasse pas les autres chefs de l’Etat qui vont voyager sur notre pays afin de parler sécurité des océans.

Fabre se trompe et il expose à la face du monde son degré d’ignorance des enjeux mondiaux au 21ème siècle.

« Quel est l’intérêt ? Moi je n’ai pas de temps à perdre. Je vais toujours à l’essentiel, c’est comme ça que je mène ma vie », dixit Fabre.

D’aucuns liront ce passage sans trouver à redire mais ce serait cautionner un suicide collectif que de ne pas relever le caractère dangereux d’un chef de file qui fait passer son égo avant l’intérêt national. Que peut-on attendre d’un leader politique qui aspire à calquer la vie de toute une république sur sa vie personnelle ? On aurait pu être tolérant s’il s’agissait d’un responsable politique pétri et respectueux des valeurs républicaines. Mais quand il s’agit de Jean-Pierre Fabre que tout le monde connaît pour les carences et les tares qu’il traîne, n’est-ce pas dangereux que de se fier à un tel type qui ramène tout à sa vie ?

Quelqu’un écrivait à propos du sommet sur la mer que « qui contrôle la mer contrôle le monde » Fabre ne le sait pas encore ; il roule en V8 et ne sait pas que cette grosse cylindrée n’est pas venue toute seule depuis les usines européennes. Il a fallu qu’elle transite par la mer. Tout ce qui touche à la mer est aujourd’hui une question stratégique et si Fabre en grand Chef de file de l’opposition l’ignore, c’est bien la preuve qu’il lui manque beaucoup de choses à apprendre pour être au niveau de ceux qui viendront pour cette conférence. Raison pour laquelle il préfère ses pérégrinations balnéaires.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article