Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Romain le Togolais

Ces précieux conseillers béninois de présidences !

 


Longtemps baptisé le quartier latin de l'Afrique, le Bénin a exporté les plus malins de ses "marabouts," dans les présidences africaines. Les "chefs" ne peuvent plus s'en passer... Enquête exclusive.

A la cour des palais africains, il y a toujours un conseiller d'origine béninoise chargé des missions les plus secrètes. Ce conseiller a toute la confiance du "chef" qui se donne ainsi un peu d'air pour ses affaires personnelles, vis-à-vis de sa famille et de son clan.

Le plus célèbre d'entre eux est Samuel Dossou qui gère depuis des décennies les intérêts pétroliers du Gabon et d'Omar Bongo. Son épouse, Honorine Dossou, est elle-même garde des sceaux à Libreville! Au plan continental, Samuel Dossou est devenu un puissant acteur dans le secteur de l'or noir. Après avoir créé Energy Africa, repris par Tullow Oil, Samuel Dossou, PDG de la société de trading Petrolin, s'est associé à l'ancien "monsieur pétrole" du Nigeria, Rilwanu Lukman, au sein de la firme Afren. Cette semaine, le conseiller béninois est encore à la manœuvre dans les coulisses, à Genève, de la négociation entre les présidents Omar Bongo et Teodoro Obiang pour le partage des riches gisements pétroliers autour de l’île de Mbanié. Un dossier que suit attentivement Total. Si "Papa" Bongo dispose de Samuel Dossou, son fils Ali Bongo, ministre de la défense, a pour conseiller le très discret Maixent Accrombessi qui oeuvre pour lui sur Paris.
Le plus secret des conseillers béninois de présidences reste l'architecte Armand Agboba qui a longtemps été le grand maître de la Grande loge dépendante du Sénégal, affiliée à la Grande loge nationale française (GLNF). Le "monsieur Afrique" de Jean-Charles Foellner, le GM de la GLNF, est lui-même d'origine béninoise: Claude Dohou. Le très pieux Mathieu Kérékou, qui a tant de mal à quitter le Palais de la Marina à Cotonou, a pour conseiller personnel Edgar Kpatindé, très actif dans le village franco-africain. Ce dernier a également ses entrées auprès de l'énigmatique et très méfiant président camerounais Paul Biya. Patrons de l'agence de communication et de publicité Voodoo, les frères Houndété sont en outre des conseillers influents dans certaines présidences africaines. "Arnold", le directeur du magazine Continental, est très en cour au Palais du bord de mer à Libreville, ainsi qu'à la présidence de Faure Gnassingbé, à Lomé. Son frère "Franck", qui est aussi bien branché dans les cercles du pouvoir à Lomé, est reçu à toute heure à Tripoli, sous la tente du "Guide" Kadhafi. A Bangui, le président-général François Bozizé serait perdu sans son conseiller Octave Houdégbé qui l'a accueilli au sein de la communauté de l'Eglise du "Christianisme céleste" lorsque le général centrafricain était en exil à Cotonou. Octave Houdégbé était déjà le tout-puissant béninois de l'ère Kolingba. Voilà les plus connus de ces conseillers béninois écoutés dans les palais africains. Mais la liste n'est pas close...

Source : La Lettre du continent
N°489- Paris, le 2 mars 2006

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article